Superviseur Protection Tombouctou – Conseil Danois pour les Réfugiés

CONTENU DE L’ANNONCE

INTITULE DU POSTE :

Superviseur de Protection

LIEU D’AFFECTATION :   

Tombouctou (avec plus de 50% de voyage sur le terrain sur les zones de Gossi, Boni et Bambara Maoudé)

CONTEXTE

Le Conseil Danois pour les Réfugiés est une organisation non gouvernementale internationale qui promeut et soutient les solutions durables aux problèmes des personnes réfugiées et déplacées dans le monde. Depuis 2008 en Afrique de l’Ouest, DRC développe des programmes d’assistance aux populations affectées par les conflits dans les domaines de la sécurité alimentaire, de relèvement économique, d’eau et d’assainissement, de protection, d’assistance d’urgence et de cohésion sociale. Dans le cadre de ces activités programmatiques, DRC est présent au Mali depuis 2013 et dispose d’un bureau national à Bamako et 03 sous bases dans les régions du Mali fortement affectées par la crise : Mopti, Tombouctou et Gao.

Le nord malien depuis 2012 est en proie à une crise politico-militaire qui affecte considérablement la vie sociale et économique des populations. Cette crise impact négativement le développement et la protection déjà fragiles à l’intérieur du pays ainsi que dans les pays limitrophes qui accueillent les réfugiés maliens. L’une des zones les plus affectées par ce conflit est la région de Gao.

DRC présent dans cette région depuis 2013 y met en œuvre un programme de protection des droits humains. Ce programme a pour but principal l’instauration d’un environnement protecteur par le renforcement des mécanismes communautaires de protection des droits humains, le monitoring des mouvements de populations et des problèmes de protection, l’assistance d’urgence aux populations victimes de violations et les personnes les plus vulnérables ; ainsi que la restauration de la cohésion sociale.

Dans le cadre de ce programme, DRC, bénéficie d’un financement ECHO pour la mise en œuvre d’un projet de protection dans la région de Tombouctou dénommé « Appui à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des ménages très pauvres et vulnérables à travers l’assistance monétaire à usages multiples dans les communes de Bambara Maoudé, Haribomo, Inadiatafane et Ouinerden”.

LE POSTE

Le Superviseur Protection est le point focal de ce projet, donc le chef de l’équipe locale chargé d’assurer la mise en œuvre du projet ci-haut mentionné qui comprend des activités de:

–          monitoring et le reporting des problèmes/des cas et des incidents de protection ;

–          analyse de tendances de Protection dans les zones d’intervention ;

–          de renforcement des capacités des mécanismes communautaires de protection et de premier secours psychosocial ;

–          mise en place du système local de surveillance de violations des droits humains.

Tout en respectant les principes humanitaires, Superviseur Protection est disposé à travailler avec toutes les différentes couches sociales et religieuses visées par ce projet.

Superviseur direct : Coordinateur de Protection

Employé(s) sous la responsabilité du poste : 04 moniteurs de Protection

Déplacements professionnels : Dans la région de Tombouctou, cercle de Gourma Rharous ; sous-bases Boni, Gossi et Bambara Maoudé

TACHES ET RESPONSABILITÉS

Mise en œuvre du projet protection

  • Assurer la mise en œuvre de qualité et à temps des activités du projet ;
  • Elaborer le plan des activités et des dépenses hebdomadaire, mensuel et pour le cycle du projet  et s’assurer leur suivi ;
  • Gérer les moniteurs de protection sur le terrain et assurer l’appui/suivi technique des activités mises en œuvre ;
  • Assurer la représentation de DRC auprès des fora de Protection (i.e. Cluster) et la coordination avec les acteurs de Protection et les autorités locales à niveau régional à Tombouctou, et local si nécessaire ;
  • Contribuer aux rapports du projet et à autres documents stratégiques selon les priorités du programme Protection ;
  • Assurer le lien avec les collègues du Monitoring & Evaluation pour la collecte à temps et l’analyse efficace des données de Protection ;
  • Assurer le monitoring et le reporting mensuel des besoins et des incidents de protection y compris les cas de VBG et de violations de la résolution 1612, aussi bien que les mouvements de population ;
  • Appuyer les moniteurs sur le terrain dans l’identification des prestataires de services et l’élaboration des circuits de référencement plus appropriés ;
  • Superviser le référencement et la gestion des cas documentés aux partenaires et structures / services disponibles ;
  • Faciliter la mise en place du système régional de surveillance de violations des droits humains, de protection de l’enfance et des cas VBG ;
  • Superviser l’identification des risques communautaires et la mise en place de plans d’action de réduction des risques ;
  • Mener des actions de plaidoyer auprès des autorités régionales et autres détenteurs d’obligation selon les recommandations du management de Protection ;
  • Appuyer techniquement les formations à l’intention des autorités locales, des leaders communautaires et religieux sur les principes de droits humains, de protection, de VBG et de protection de l’enfant en situation d`urgence, afin de renforcer leurs capacités et améliorer l’environnement protecteur ;
  • Soutenir techniquement des sessions de formations communautaires et de sensibilisation sur les thématiques de la protection, VBG, protection de l’enfance, éducation aux risques des mines et restes explosives ;
  • Suivre techniquement les formations des membres des comités de protection et des leaders communautaires dans les communes de mise en œuvre sur les thématiques de la protection et cohésion sociale ;
  • Appuyer techniquement les séances de sensibilisation par les moniteurs et comités de protection et sur les principes de base des droits humains ;
  • Superviser la bonne saisie des fiches de collecte de données, d’identification et de suivi/référencement des cas individuels, les vérifier, les compiler et les remettre au superviseur pour traitement en s’assurant le total respect de la confidentialité des données collectées ;
  • Produire des rapports hebdomadaires qui soient au niveau pour un partage avec les partenaires et les autorités étatiques ;
  • Appuyer techniquement les moniteurs dans leur travail avec les comités de protection ;
  • Veiller à la qualité des interventions sur terrain et à la participation actives des communautés à la base ;
  • Exécuter toute autre tâche dans le cadre des objectifs et de la mission de DRC au Mali.

Support : finance, logistique et ressources humaines

  • S’assurer du respect des procédures financières, logistiques et sécuritaires en vigueur ;
  • Produire les TDR, budget, OR, demande d’avance et s’assurer de leur conformité avant d’engager des sorties de fonds pour la réalisation des activités ;
  • Faire un contrôle strict des documents financiers avant et après les activités : s’assurer que les justificatifs sont bien remplis, signées et conformes aux procédures financières en vigueur ;
  • Soumettre de façon hebdomadaire le planning de sortie de véhicules ;
  • S’assurer de la disponibilité des moyens financiers et logistiques nécessaires à la mise en œuvre des activités ;
  • Organiser la gestion transparente et correcte du matériel et équipements de travail ;
  • Suivre de façon régulière les achats (suivi des OR soumis, suivi de la qualité, de la quantité des livraisons et des délais de livraison) ;
  • Veiller à une bonne collaboration avec les autres équipes et départements de DRC
  • Rester attentif, proactif à la situation sécuritaire et bien gérer les incidents sécuritaires dans son secteur ;
  • S’assurer que les incidents de sécurité et de protection sur terrain sont régulièrement rapportés au programme Manager ;
  • Exécuter toute autre tâche dans le cadre des objectifs et de la mission de DRC au Mali.

EXIGENCES CLÉS

Niveau d’étude (diplômes) / Qualifications / Expérience / Compétences / Langues / Exigences comportementales :

–          Diplôme universitaire en droit, sciences politiques, relations internationales, sciences sociales ou autres domaines pertinents ;

–          Expérience de minimum 05 ans, dont au moins 03 ans avec une organisation humanitaire ;

–          Plus de 02 ans d’expériences dans la gestion de projet et d’équipe ;

–          Expérience avérée dans la conception, planification et gestion de projets de protection de l’enfance ;

–          Expérience dans la mise en œuvre d’activités protection à base communautaires ;

–          Maitrise des outils informatiques (Microsoft Word, Excel et PP) ;

–          Excellent maitrise du français oral et écrit ;

–          Capacité à travailler en équipe, indépendamment et sous un minimum de supervision ;

–          Excellentes qualités en communications et capacité d’analyse et rédactionnelle.

Souhaitables (+ ou – si besoin) :

  1. Excellente capacité de négociation et de diplomatie
  2. Capacité de travailler dans des contextes complexes
  3. Méthodique, autonome et rigueur dans le travail
  4. Forte capacités de coordination, planification et de gestion humaine
  5. Capacité à donner la priorité au travail qui doit être effectué d’abord.

Avoir une maitrise des langues locales du nord du Mali (Sonrai / Tamashek / Peul / Arabe)

DETAILS PRATIQUES

NIVEAU : PP3 Grille DRC

DUREE DU CONTRAT : jusqu’au 31 décembre 2017

DATE LIMITE POUR LES CANDIDATURES : 05/05/2016

DATE DE DÉBUT Dès que possible

ADRESSE A LAQUELLE POSTULER OU PERSONNE À CONTACTER EN PARTICULIER

Merci de nous envoyer votre candidature (CV + LM) dans une enveloppe fermée et à déposer directement au Bureau du Conseil Danois pour les Réfugiés :

Notre Bureau à Gao : Gao Château secteur1 non loin du rond-point (monument Mali).

Notre Bureau à Tombouctou : Amabangou sans fil.

Notre Bureau à Mopti : Quartier Million Kin derrière la douane.

Notre Bureau à Bamako : ACI 2000, avenue du Mali, rue 341 en face du Haut Conseil National de Lutte contre le SIDA.

NB : les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Source ANPE-Mali

PARTAGER