Tombouctou : un festival pour célébrer le « vivre ensemble »

Pré-lancement à Bamako de l'édition 2019_Photo Festival Vivre Ensemble

La troisième édition du festival « Vivre Ensemble » de Tombouctou se tiendra du 08 au 12 février prochain. L’annonce a été faite par les organisateurs à Bamako, le 11 janvier denier à la faveur d’une conférence de presse.

Placé sous le signe de la paix et la réconciliation, cette nouvelle édition du festival qui se déroulera dans la Cité des 333 saints verra la participation, pour la première fois, de l’association Guina Dogon, de Tabital Pulaaku et rendra un hommage mérité à la diva du désert Khaira Arby.

Pour les organisateurs, il permettra de renforcer le brassage culturel et de cultiver la tolérance. Ce festival est un moteur de développement local à travers, notamment la foire d’exposition des produits locaux de la 6e région administrative du Mali, ont-ils souligné.

En plus de son aspect festif, cette troisième édition sera l’occasion de débattre des problèmes actuels du pays, surtout l’insécurité dans le centre et le nord du pays. « Aujourd’hui, nous savons tous que le centre souffre de la cohésion, il souffre de tout ce que nous n’avons pas connu avant et c’est l’occasion d’être solidaire de cette zone du pays », explique Salaha Maïga, président dudit festival. « Ce festival nous donne l’obligation de répondre à l’épineuse question : comment faire pour rester ensemble ? », a déclaré pour sa part, Koïna Ag Ahmadou, gouverneur de Tombouctou.

Cette initiative des jeunes de Tombouctou bénéficie de l’accompagnement des autorités du pays et de la mission onusienne. « Vivre ensemble c’était notre credo, il faut qu’il en soit ainsi désormais », a affirmé Elhadj Baba Haidara, parrain de l’évènement.

Sory Ibrahima Maïga, Stagiaire

PARTAGER