Gao : « Quand l’électeur se présente, il veut tout de suite avoir sa carte »

A deux semaines du scrutin, le taux de retrait des cartes d’électeur dans la région de Gao est d’environ 55,14% et de 51,54% sur le plan national.

Au quartier Château de Gao, c’est l’affluence dans la cour de l’école fondamentale. Les électeurs sont pressés de retirer leurs cartes. « Le matin entre 8 h et 11 h et l’après-midi aux environs de 15 h, il y a de l’affluence. Souvent quand l’électeur se présente, il veut tout de suite avoir sa carte et ça nous perturbe dès fois. On essaie de les calmer pour qu’ils puissent avoir leur carte », explique Mohamed Ag Aklini, président de la sous-commission II, chargé de la distribution de cartes. La sous-commission qu’il dirige comprend les quartiers Château, Boulgoundjé et Djiddara .

Si certains électeurs ont pu retirer leurs cartes sans difficulté, ce n’est pas le cas de Rabiatou Maïga. « Aujourd’hui je suis là pour retirer ma carte d’électeur mais malheureusement je ne l’ai pas eu. Je ne sais pas pourquoi mon nom ne figure pas sur la liste », indique-t-elle.

A Sossokoïra, ce n’est pas la même ambiance qu’au Château. La mobilisation autour du retrait des cartes est faible ce jour-là. « Ici, un peu plus de 4000 cartes ont été retirées sur 9000 cartes environ », affirme Abdoul Karim Aboubacrine, président de la sous-commission III. Cette sous-commission regroupe les électeurs des quartiers Sossokoïra et Saneye. La région de Gao compte 881 bureaux de vote pour 302.083 électeurs.

Abdoulaye G. Diarra Sory Kondo

PARTAGER