FR | EN

Français | English

dimanche, 24 octobre, 2021

|

29.2 C
Bamako
29.2 C
Niamey
29.1 C
Ouagadougou

|

09:46

GMT

Burkina Faso: deuil national de deux jours après la mort de 43 civils dans le nord du pays

Ces civils ont été tués, dimanche 8 mars, dans des attaques perpétrées dans les villages de Dinguila et Barga, province du Yatenga (nord) par des individus armés non identifiés, a annoncé le gouvernement.

Le bilan provisoire fait état de 43 morts et 6 blessés. En hommage aux victimes de ces attaques, « un deuil national de 48h allant du mardi 10 mars à 00h au mercredi 11 mars 2020 à 24h est observé sur l’ensemble du territoire ».

Le gouvernement indique avoir dépêché les ministres chargés de la Défense nationale et de l’Administration territoriale « sur les lieux pour apporter le réconfort aux populations meurtries et faire le point de la situation ».

« Au Burkina Faso, au Mali et au Niger, le nombre de victimes d’attaques terroristes a été multiplié par cinq. Plus de 4.000 décès dus à cette violence ont été signalés en 2019, contre 770 décès en 2016 », selon l’ONU.

Sahelien.com