FR | EN

Français | English

jeudi, 04 mars, 2021

|

30 C
Bamako
26 C
Niamey
24 C
Ouagadougou

|

06:29

GMT

Burkina Faso: deuil national de deux jours après la mort de 43 civils dans le nord du pays

Ces civils ont été tués, dimanche 8 mars, dans des attaques perpétrées dans les villages de Dinguila et Barga, province du Yatenga (nord) par des individus armés non identifiés, a annoncé le gouvernement.

Le bilan provisoire fait état de 43 morts et 6 blessés. En hommage aux victimes de ces attaques, « un deuil national de 48h allant du mardi 10 mars à 00h au mercredi 11 mars 2020 à 24h est observé sur l’ensemble du territoire ».

Le gouvernement indique avoir dépêché les ministres chargés de la Défense nationale et de l’Administration territoriale “sur les lieux pour apporter le réconfort aux populations meurtries et faire le point de la situation”.

« Au Burkina Faso, au Mali et au Niger, le nombre de victimes d’attaques terroristes a été multiplié par cinq. Plus de 4.000 décès dus à cette violence ont été signalés en 2019, contre 770 décès en 2016 », selon l’ONU.

Sahelien.com