FR | EN

Français | English

mercredi, 29 mai, 2024

|

32.2 C
Bamako
36.1 C
Niamey
31.8 C
Ouagadougou

|

23:26

GMT

Crise au Niger : le Mali et le Burkina mettent en garde contre « toute intervention militaire » de la CEDEAO

Au lendemain de la réunion des sommets des sommets extraordinaires de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union économique et monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) tenus à Abuja sur la situation politique au Niger, les gouvernements de transition du Burkina Faso et du Mali, ont dans un communiqué, «refusé d’appliquer les sanctions illégales, illégitimes et inhumaines » contre le Niger.

Ils « avertissent que toute intervention militaire contre le Niger s’assimilerait à une déclaration de guerre contre le Burkina Faso et le Mali » et « entraînerait un retrait du Burkina Faso et du Mali de la CEDEAO. »

Par ailleurs, en Guinée, le gouvernement de transition a fait savoir un communiqué ce soir que les sanctions et les menaces de la CEDEAO contre le Niger, « n’engagent nullement la République de Guinée. »