FR | EN

Français | English

dimanche, 24 octobre, 2021

|

23.2 C
Bamako
27.2 C
Niamey
25.1 C
Ouagadougou

|

08:35

GMT

Le Niger endeuillé par la mort de 137 civils dans la région de Tahoua

Les autorités ont décrété un deuil national de trois jours à compter du mardi 23 mars en la mémoire des civils tués dans le département de Tillia, dimanche dernier.

Les attaques ont été perpétrées, dans l’après-midi du dimanche 21 mars, contre les villages d’Intazayene, Bakorat, Wirsnat et plusieurs autres hameaux et campements situés dans la région de Tahoua près de la frontière malienne. Selon un communiqué du gouvernement, cette nouvelle attaque est la quatrième du genre après celles de Toumour, Tchiomo Bangou, Zaroum Dey et de Banibangou. Elle a ciblé des populations civiles et entraîné la mort de 137 personnes et de nombreux blessés, indique la note. 

En l’espace d’une semaine, ce sont plus de 200 personnes qui ont été tuées dans l’ouest du Niger. Le 15 mars dernier, 66 personnes ont trouvé la mort dans la région de Tillabéry dans la zone des trois frontières où opèrent plusieurs groupes terroristes et particulièrement l’Etat islamique au grand Sahara (EIGS).

Omar H. Saley