FR | EN

Français | English

vendredi, 03 décembre, 2021

|

29.2 C
Bamako
36.2 C
Niamey
37.1 C
Ouagadougou

|

18:47

GMT

Mali/Burkina Faso: un week-end meurtrier pour les forces de défense et de sécurité

Des attaques terroristes ont fait plus d’une trentaine de morts dans les rangs des forces de défense et de sécurité dans les deux pays frontaliers.

Au Burkina Faso

● « Dans la matinée du vendredi 12 novembre, une équipe du Groupement des compagnies républicaines de sécurité de Dori, en mission de sécurisation sur l’axe Dori-Essakane, a été la cible d’une attaque par des individus armés aux environs du pont d’Alkoma« , dans la région du Sahel, a indiqué la direction de la communication de la police nationale dans un communiqué. « À la suite de l’attaque, on déplore malheureusement la mort de sept policiers. Cinq autres ont été blessés et évacués au centre hospitalier régional de Dori« , précise le communiqué.

● Dimanche 14 novembre 2021, aux environs de 05 heures 30 minutes, le détachement de Gendarmerie d’Inata, dans la Province du Soum (Région du Sahel), a fait l’objet d’une attaque terroriste. Selon un bilan provisoire, au moins 19 gendarmes et un civil sont morts lors de l’attaque, ont annoncé les autorités.

Au Mali

● Quatre soldats maliens ont été tués et quatorze autres blessés, dimanche, dans une attaque, contre le poste de sécurité de Guiré, dans la région de Nara, près de la frontière avec la Mauritanie. Selon l’armée, les soldats dudit poste « ont vigoureusement repoussé » cette attaque qui a fait six morts dans les rangs des assaillants.

● Quelques heures plus tôt, le commissariat de police de Koro (région de Mopti) a été la cible d’une attaque menée par des hommes armés non identifiés, a annoncé un syndicat de police sur les réseaux sociaux. « Les agents qui étaient sur place, ont riposté pour pousser les assaillants à la déroute. Aucune perte en vie humaine ni de blessé n’a été enregistrée », souligne la note.

Sahelien.com