FR | EN

Français | English

jeudi, 07 juillet, 2022

|

28.2 C
Bamako
32.5 C
Niamey
28.6 C
Ouagadougou

|

01:04

GMT

Mali : ce qu’il faut savoir sur la rencontre intercommunautaire d’Araoune

Située à 250 km au nord de Tombouctou, la localité d’Araoune a abrité du 15 au 18 février dernier, une rencontre intercommunautaire pour la paix, la cohésion sociale et le développement.

« Nous avons pu regrouper 300 à 400 personnes, pendant trois jours, pour discuter des questions de survie, de développement, de vivre-ensemble, de réconciliation. Il y a une forte mobilisation et une motivation des participants », a indiqué Sidi Ali Ould Bagné, président de la commission d’organisation.

Et d’ajouter que ce forum est un cadre créé pour les retrouvailles autour d’un symbole. «Araoune est une vieille civilisation qui a toujours été le socle du mécanisme traditionnel de médiation, de réconciliation, de savoir, de sociabilisation, d’humanisme ».

Les attentes des communautés sont nombreuses et l’une des recommandations est l’accès aux services sociaux de base. « Les gens ont parlé librement et les débats étaient très francs. Ils ont discuté des différents problèmes qu’ils rencontrent et de comment toujours mettre à profit, le dialogue pour les résoudre. Des recommandations ont été formulées à l’issue des débats.  Elles vont dans le sens de la promotion du développement, du renforcement de la cohésion sociale et du retour de l’Etat auprès de la population », a précisé Mohamed Elmehdi Ag Malou, Chargé de mission au ministère de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation nationale.

«Nous voulons que cette rencontre soit pérenne à Arouane afin de pouvoir faire le suivi et l’évaluation», a précisé le président de la commission d’organisation.

Walid Ag Menani, Sory Kondo