FR | EN

Français | English

jeudi, 07 juillet, 2022

|

25.2 C
Bamako
30.9 C
Niamey
27.3 C
Ouagadougou

|

03:47

GMT

Mali : Combien gagnent les membres du gouvernement?

Le traitement mensuel du président de la République est quasiment considéré comme secret d’Etat, mais les analystes budgétaires estiment son salaire à environ 10 millions F CFA, sans son indemnité de souveraineté.

Le chef du gouvernement a une rémunération mensuelle de 1 197 250 F CFA. Elle comprend 497 250 F CFA comme salaire de base, une indemnité forfaitaire de représentation de 700 000 F CFA.

Il bénéficie d’autres indemnités, dont celle dite de souveraineté qui est de 25 millions par mois.

« Ces fonds de souveraineté ou caisse noire est affectée au Premier ministre pour certaines dépenses sociales ou spécifiques liées à son cadre de travail », explique un spécialiste du budget d’Etat qui a requis l’anonymat.

Les ministres et assimilés, en plus de la gratuité du logement (électricité, eau et téléphone compris), ont un salaire de base de 351 000 F CFA majoré d’une indemnité forfaitaire de représentation et de domesticité de 350 000 F CFA ainsi qu’une indemnité d’entretien fixé à 250 000 F CFA. Soit un total de 951 000F CFA.

Selon notre source, les membres du gouvernement disposent également d’une « caisse spéciale » dont le montant varie en fonction des ministères.

Chargé de vérifier la bonne gestion des deniers publics, avec un mandat non renouvelable de 7 ans, le vérificateur général touche mensuellement 3 950 000 F CFA comme traitement dû à sa mission.

Ce montant est réparti en salaire de base : 2 500 000F CFA, indemnités de responsabilité : 300 000 F CFA, prime de sujétion 250 000 F CFA, indemnités de logement : 500 000F CFA, indemnité forfaitaire d’entretien (consommation eau, électricité et téléphone) : 400 000 F CFA.

A quelques différences près, le traitement mensuel de son adjoint est réparti de façon similaire.

Le vérificateur général a une vingtaine de collaborateurs qui touchent, eux chacun, 2 400 000 F CFA par mois.

Un récent Conseil de cabinet s’est penché sur la revalorisation de leurs indemnités du fait du « renchérissement du coût de la vie ».

Il faut signaler qu’à leur éviction, les membres du gouvernement et assimilés bénéficient d’une indemnité de départ ou de sortie dont le montant équivaut à trois de salaire de ministres, soit 2 853 000 F CFA.

Montant qu’ils perçoivent à leur entrée en fonction. Sans compter les véhicules de fonction avec dotation en carburant et des indemnités de prise en charge de leur personnel de soutien (attaché, gardiens, cuisiniers, etc.)