FR | EN

Français | English

mardi, 18 janvier, 2022

|

25.2 C
Bamako
24.2 C
Niamey
24.1 C
Ouagadougou

|

11:00

GMT

Mali: être rétablis dans leurs droits, le combat de Moussa Sangaré et de plus de 5000 autres partants volontaires à la retraite

Pour une énième fois, l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), regroupant 13 syndicats, est en grève pour 5 jours reconductible. Si l’une des revendications de la principale centrale syndicale concerne l’harmonisation des primes et de la grille salariale de tous les travailleurs, Moussa Sangaré, lui espère avoir satisfaction du point concernant les partants volontaires à la retraite. Il fait partie des plus de 5 000 fonctionnaires qui ont choisi, dans les années 1990, le départ de la fonction dans le cadre du Programme d’ajustement structurel. Ex-caporal du contingent 1979, Moussa est aujourd’hui vendeur de café devant l’UNTM. Avec son petit commerce, il tente de joindre les deux bouts pour subvenir aux besoins de sa famille. Sans abri ni domicile fixe, c’est un sentiment de rejet de la part de l’État malien qui anime Moussa et les milliers de personnes concernées par cette situation. Père de 3 enfants, il attend depuis 30 ans que l’état le rétablisse dans ses droits.

Mody Kamissoko, Hawa A. Coulibaly (Stg.)