FR | EN

Français | English

mercredi, 29 mai, 2024

|

32.2 C
Bamako
36.1 C
Niamey
31.8 C
Ouagadougou

|

23:40

GMT

Mali : insécurité dans la région de Bandiagara, « des drones » comme nouveau mode opératoire des groupes terroristes ?

Dimanche 14 avril 2024, au moins neufs chasseurs traditionnels appelés ‘Dozos’ ont été tués dans une attaque terroriste ayant visé leur position entre Bandiagara et Sévaré.

« Des assaillants à moto sont venus du côté de la colline pour attaquer là où les dozos garent leurs engins », indique un habitant joint par Sahelien.com. Ensuite, « certains se sont dirigés vers les check-points des dozos et ont commencé par tirer », ajoute-t-il.

Ces attaques survenues dans l’après-midi du dimanche dernier, ont fait, au moins, neuf morts dans les rangs des chasseurs. « Ce qui nous a étonné, c’est que des drones ont largué des explosifs sur la base des dozos », a-t-il poursuivi.

« Où ont-ils trouvé ces drones ? » s’est interrogé un autre habitant. Pour ce dernier, les autorités doivent prendre des dispositions pour faire face à cette « situation inquiétante. »

Selon d’autres témoignages recueillis, ce n’est pas la première fois que ces appareils ont été utilisés pour mener des attaques contre des positions des groupes d’autodéfense dans la région. « C’était le cas, il y a six mois environ ainsi que les deux ou trois derniers mois. Mais, au cours de ces dernières attaques, c’est celle du dimanche qui a fait des victimes avec l’utilisation de drones », souligne notre interlocuteur.

Un autre ajoute : « aujourd’hui, on ne nous l’a pas raconté, on l’a vécu. » Mais les personnes interrogées indiquent n’avoir « pas pu identifier le type de drone utilisé » jusqu’à présent.

Assassinat et enlèvement

Dans la région de Bandiagara, les populations déplorent les attaques récurrentes perpétrées par les groupes armés terroristes. Dans la nuit du 12 au 13 avril dernier, la localité de Sangha Ogol Dah, a été secouée par la mort « tragique » de son chef âgé d’environ 80 ans. « Des individus armés non identifiés » ont ouvert le feu sur le chef du village à son domicile qui a succombé à ses blessures.

« Des actes ignobles à l’encontre d’une autorité coutumière » condamnés par le gouverneur de la région de Bandiagara au cours d’un hommage au défunt, rappelant que « l’acte ne restera pas impuni. »

Quelques jours plus tard, précisément le mardi 16 avril, des cars de transport en commun ont été enlevés avec leurs passagers entre Parou et Sogobia sur la route nationale N°15.

Suite à cet enlèvement, des habitants de Bankass ont bloqué, ce jeudi 18 avril, l’entrée de ladite route pour manifester leur ras-le-bol face à l’insécurité et dénoncer « l’inaction » des autorités.

Dans le cadre de ses opérations notamment dans le Centre du pays, l’armée malienne a annoncé, dans un communiqué, en date de ce jour, la neutralisation d’un chef terroriste et plusieurs autres le 12 avril, dans la zone de Youwarou. Le 15 avril, des membres d’«un important groupe terroriste» ont été neutralisés suite à « de violents combats » dans le cercle de Djenné, poursuit le communiqué.