FR | EN

Français | English

dimanche, 25 février, 2024

|

19.2 C
Bamako
28.2 C
Niamey
25.2 C
Ouagadougou

|

02:41

GMT

Mali : l’armée annonce avoir « pris possession » du camp de Ber

Depuis quelques jours, la situation sécuritaire dans la localité de Ber (région de Tombouctou), retient l’attention. Retour sur un week-end sous tension dans cette localité située à une soixantaine de kilomètres de Tombouctou.

Hier dimanche 13 août, la Mission onusienne au Mali (MINUSMA) a annoncé, avoir anticipé son retrait du camp de Ber « en raison de la dégradation de la sécurité dans la zone. » Au cours du trajet, le convoi onusien « a été attaqué à deux reprises » faisant trois blessés parmi les casques bleus. 


Le même jour, les Forces armées maliennes « ont pris possession » du camp « dans le cadre du processus de rétrocession des emprises de la MINUSMA », après celle d’Ogossagou, dans le centre du Mali. Avant de récupérer le camp, l’armée malienne souligne que « de nombreux incidents » ont émaillé le mouvement de ses unités, entre vendredi et dimanche.


Des affrontements ont eu lieu, d’une part, entre les unités de l’armée et les groupes terroristes. Le bilan des combats, vendredi et samedi, fait état de six morts et quatre blessés dans les rangs de l’armée. Dans un communiqué, l’armée précise que « les GAT (groupes armés terroristes) dans leur débandade ont abandonné 24 corps, 18 AK-47 et 12 motos.»


D’autre part, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), a, dans un communiqué publié samedi, indiqué que l’armée a « ouvert le feu sur l’une de ses positions à proximité de la localité de Ber. » Selon la CMA, l’occupation des emprises de la MINUSMA par l’armée est « en violation de tous les arrangements sécuritaires garantis jusqu’ici par la Mission onusienne et la communauté internationale. »