FR | EN

Français | English

vendredi, 03 décembre, 2021

|

29.2 C
Bamako
32.2 C
Niamey
32.1 C
Ouagadougou

|

20:02

GMT

Mali: le chef de file de l’opposition toujours aux mains des ravisseurs

Soumaïla Cissé et sa délégation en campagne pour les élections législatives dans la circonscription électorale de Niafunké (région de Tombouctou), sont portés disparus, dans l’après-midi du mercredi 25 mars, entre les localités de Saraféré et de Koumaïra. « La délégation du président était composée de 12 personnes comprenant des membres du parti venus de Bamako et ceux de Niafunké. Les ravisseurs ont scindé en deux la délégation. Un groupe de 05 personnes, comprenant trois blessés par balle ainsi que la dépouille du garde du corps du président Soumaïla Cissé a été libéré et se trouve présentement à Niafunké. Le deuxième groupe au nombre de 07 personnes, dont le président Soumaïla Cissé n’est pas encore libéré. Aux dernières nouvelles ils se portent bien », a indiqué Me Demba Traoré, secrétaire à la communication de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), lors d’un point de presse, ce jeudi 26 mars à Bamako.

Sahelien.com