FR | EN

Français | English

samedi, 13 août, 2022

|

27.2 C
Bamako
33.4 C
Niamey
27.4 C
Ouagadougou

|

22:22

GMT

Mali: le médiateur de la Cédéao rencontre le président de la transition

Goodluck E. Jonathan, médiateur de la Cédéao au Mali est arrivé, ce mardi 21 décembre, à Bamako pour une rencontre avec le Chef de l’Etat malien, le colonel Assimi Goïta.

Cette visite intervient neuf jours après le 60e sommet des Chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Un sommet à l’issue duquel, l’organisation régionale a exigé le maintien de la date butoir du 27 février 2022 pour la tenue des élections générales et menacé de nouvelles sanctions « si aucun progrès tangible n’est réalisé dans la préparation des élections, à fin décembre« .

Ce mardi, le calendrier des prochaines élections était au centre des échanges entre Goodluck Jonathan et Assimi Goïta, a indiqué la présidence du Mali sur sa page Facebook. « Les Chefs d’Etat nous ont demandés de bien vouloir venir à Bamako, échanger avec les autorités de la transition afin de s’enquérir de l’avancement des activités politiques  (…) La situation au Mali est aussi liée à la Transition qui est en cours dans ce pays, donc il fallait venir avec les décisions, les recommandations des chefs d’Etat de la Cédéao avec l’espoir également que d’ici la fin de l’année, nous aurons tout un calendrier en place pour l’organisation de élections qui est une des recommandations phares de la CEDEAO », a déclaré Goodluck Jonathan au sortir de l’audience, rapporte la présidence.

« Comme vous avez dû vous rendre compte vous-mêmes, cette fois-ci nous n’avons pas rencontré les autres parties prenantes nous sommes venus directement rencontrer le président de la transition afin d’échanger avec lui et de faire le point de la situation, mais nous espérons que d’ici la fin de l’année vont sortir toutes les décisions, les recommandations et un calendrier pour la poursuite des évènements au Mali », a précisé la médiateur de la Cédéao.

Sahelien.com