FR | EN

Français | English

jeudi, 18 août, 2022

|

29.2 C
Bamako
32.2 C
Niamey
30.1 C
Ouagadougou

|

13:40

GMT

Mali: une gendarmerie et un poste de sécurité attaqués dans la région de Kayes

La brigade territoriale de la gendarmerie de Sandaré à 140 km de Kayes et le poste de sécurité à la sortie du même village ont été attaqués, ce mardi 4 août aux environs de 17 heures. Aucune perte en vie humaine n’est à signaler, mais le dégât matériel est important.

Une attaque terroriste a eu lieu, ce mardi à Sandaré, dans le cercle de Nioro du Sahel au nord-ouest de Bamako sur la route de Kayes. Des hommes armés ont pris pour cibles, le poste de contrôle et la brigade territoriale de la gendarmerie. Selon le maire de la commune, les assaillants étaient au nombre de quatre. « Quatre individus armés sur deux motos ont incendié le poste de contrôle et la brigade. Ils ont mis le feu au véhicule de la gendarmerie et une moto appartenant à un gendarme », a confié à Sahelien.com, Mahati Konaté, maire de Sandaré.

Les bandits ne se sont pas limités à la gendarmerie et poste de contrôle. L’édile de la ville affirme qu’ils ont incendié un bar situé derrière le poste de sécurité. « Un gendarme s’était retiré là-bas. Espérant qu’ils vont le trouver là-bas, ils ont incendié le bar là aussi », a expliqué M. Konaté.

Aucune perte en vie humaine n’a été signalé. Par ailleurs, deux gendarmes ont été blessés par balles. Ils ont été transportés à Kayes. Après l’attaque, les assaillants ont disparu dans la nature.

Les attaques et les actes de banditisme deviennent de plus en plus fréquents dans la région de Kayes, l’une des rares régions du Mali épargnées du cycle infernal de l’extrémisme violent.

M. A. Diallo