FR | EN

Français | English

dimanche, 25 février, 2024

|

19.2 C
Bamako
28.2 C
Niamey
25.2 C
Ouagadougou

|

02:46

GMT

Mali : une semaine après l’attaque du bateau « Tombouctou », les rescapés dans l’attente d’un retour à la maison

Plus de 400 personnes ont trouvé provisoirement refuge à Gourma Rarhous après avoir été évacuées par pinasses, suite à l’attaque terroriste contre le bateau qui les transportait, le 7 septembre dernier.

Pour venir en aide aux victimes de l’attaque qui se trouvent dans « de conditions difficiles » selon des témoins, une chaine de solidarité a été mise en place. Des vivres et non vivres ont été mobilisés en faveur des rescapés et blessés. Le Conseil communal avec l’appui de volontaires, a ouvert une cagnotte pour les soutenir.

« Nous les appuyons sur les questions d’hygiène et de nutritionNous sommes également en contact avec le comité de prise en charge mis en place qui fait une synergie d’action avec les ONG. Ils sont toujours sur place 7 jours après l’attentat. Certains rescapés sont dans des familles, d’autres dans une école de Rharous », a indiqué, à Sahelien.com, Fatouma Harber, l’une des initiatrices de la cagnotte. En plus des besoins primaires, les rescapés sont assistés par des psychologues, qui sont très peu, par rapport aux besoins qui se présentent.    

Dans l’attente du retour

Ce jeudi 14 septembre 2023, le gouverneur de la région de Tombouctou, Bakoun Kanté, à la tête d’une délégation, a « rendu visite aux 407 rescapés logés à l’école de la ville. »

Actuellement, le souhait des rescapés est de regagner leur domicile. « Le premier besoin, en ce moment, est de quitter Rharous », témoigne une proche de rescapés. Le porte-parole des rescapés l’a encore rappelé, ce matin, au chef de l’exécutif régional. Selon le gouvernorat, « ils ont sollicité leur évacuation en toute sécurité, dans les meilleurs délais, sur leur localité de destination. »

Cette visite aux rescapés intervient au lendemain de la décision prise en Conseil des ministres de « surseoir aux activités festives du 22 septembre 2023, marquant la commémoration de l’indépendance » du Mali. Selon le communiqué, le président de la transition « a instruit le Gouvernement d’orienter les ressources financières prévues pour lesdites activités à l’assistance aux victimes des actes terroristes et au soutien des populations endeuillées. »