FR | EN

Français | English

jeudi, 18 août, 2022

|

29.2 C
Bamako
32.2 C
Niamey
30.1 C
Ouagadougou

|

14:19

GMT

Soumaïla Cissé : « Je suis heureux d’être là… »

Ce sont les premières déclarations du chef de file de l’opposition malienne après sa libération. M. Cissé et trois ex-otages européens ont été reçus dans la nuit du jeudi 8 octobre par les autorités de la transition à Koulouba au palais présidentiel.

« Je suis très heureux d’être là pour le Mali, pour ma famille. Passer six mois dans les conditions que vous savez, dans un climat les plus austères, dans des conditions de vie très difficile dans le grand Sahara, dans un isolement qui est quasi permanent dans cette zone. Mais, je dois avouer que je n’ai subi aucune violence ni physique, ni verbale » a-t-il déclaré à la télévision nationale avant de remercier les nouvelles autorités pour leur efficacité.

« Le président et le vice-président ont été investis le 25 septembre, dès le 26 septembre, j’ai été faire une vidéo à la demande de mes ravisseurs pour donner signe de vie. Ça veut dire que le président a été efficace, il a réagi très rapidement et a été diligent. Dès le lundi 5 octobre, nous avons été informés que nous sommes libres. Aujourd’hui, c’est jeudi (8 octobre 2020, ndlr), il y a des délais liés au protocole, à la sécurité pour préserver la vie des otages. Ce qui fait que nous ne sommes pas venus plus tôt », a ajouté M. Cissé.

A l’aéroport comme devant son cabinet et son domicile, plusieurs personnes ont manifesté leur joie pour fêter le retour.

Les trois autres ex-otages, la Française Sophie Pétronin et deux Italiens Nicola Chiacchio et Pier Luigi Maccalli ont également été reçus par le chef de l’Etat, Bah Ndaw, en présence du Vice-président, Colonel Assimi Goita et du Premier ministre Moctar Ouane.

Augustin K. Fodou