Burkina Faso : Saisie de près de 30 tonnes de poulets impropres à la consommation

Les poulets de chair congelés étaient à bord de deux véhicules immatriculés à l’étranger qui ont refusé d’obtempérer au contrôle de la police.

Les conducteurs ont pris la fuite en abandonnant près de 30 tonnes de poulets dans une gare à Ouagadougou.

Après vérification, il a été découvert, que ce sont des poulets impropres à la consommation.

« On ne sait pas d’où ça vient, c’est très dangereux », a indiqué Sommanogo Koutou, ministre des ressources animales et hydrauliques. Ces poulets avariés ont donc été incinérés.

La police a également découvert dans un entrepôt à proximité de la même gare, des boîtes de tomates et autres marchandises diverses conditionnées dans des cartons ne correspondant à l’origine des produits.

« J’ai l’impression que c’est un défi que ces fraudeurs lancent à l’Etat et il faut que les autorités sévissent », a déclaré Boukary Tapsoba de la Ligue des consommateurs du Burkina,

En juillet dernier, 79 tonnes de riz, deux tonnes de poulets congelés et une importante quantité de poisson impropres à la consommation, avaient été saisies par les autorités.

L’on se rappelle également de l’affaire OBOUF en février 2015, où près de 1.300 tonnes de canettes périmées avaient été saisies dans un entrepôt à Ouagadougou.

Le gouvernement annonce que les contrôles seront renforcés et appelle les populations à la vigilance. Il les exhorte à dénoncer tout cas de produits suspects.

PARTAGER