Mali : Des patrouilles communes s’organisent à Gao et Kidal

En attendant l’effectivité des patrouilles mixtes prévues par l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, des patrouilles communes s’organisent au nord du pays.

A Gao, le week-end dernier, les forces armées maliennes et françaises de l’opération Barkhane ainsi que les membres de la Plateforme ont effectué une patrouille conjointe.

Le 25 octobre à Kidal, les forces françaises et les éléments de la Coordination des mouvements de l’Azawad ont, de leur côté, mené une patrouille pédestre dans la ville.

« Les patrouilles se font à pieds, ils posent des questions aux gens, ils arrêtent parfois des véhicules pour procéder à des fouilles », a précisé un habitant joint par Sahelien.com.

La MINUSMA a indiqué, ce jeudi, au cours de son point de presse hebdomadaire que les trois parties signataires de l’accord ont fourni chacune une liste de 200 hommes devant constituer la première unité pour les patrouilles mixtes, qui sera basée à Gao.

Le Mécanisme Opérationnel de Coordination (MOC), qui doit coordonner ces actions de mise en confiance et de sécurisation, est installé depuis octobre 2015 à Gao.

Il a bénéficié du soutien du gouvernement et de la MINUSMA, pour la fourniture de véhicules, d’équipements militaires, de mobilier et fournitures de bureau.

« L’alimentation, les soins médicaux, l’eau et le carburant destiné aux premières patrouilles sont disponibles », a souligné la mission onusienne.

PARTAGER