Mali : Jamel Ahmed, réfugié syrien depuis deux ans à Bamako

Jamal Ahmed et sa famille font partie des premiers réfugiés syriens à fouler le sol malien. Cela fait bientôt deux ans et demi qu’ils sont à Bamako. Nous les avons rencontrés à Yirimadio, où vit une cinquantaine de Syriens.

Ce père de six enfants – le dernier est né, il y a six mois à Bamako – travaille comme gardien et gagne environ cent mille francs CFA par mois.

« Mon salaire est insuffisant pour payer la scolarité de mes enfants et les soins médicaux », explique-t-il.

C’est lui qui prend également en charge ses cousins qui l’ont rejoint dans la capitale malienne, il y a un an et demi.

Ils ont tous pour objectif d’aller en occident. Jamal et ses compatriotes ont entamé des démarches auprès de l’ambassade du Canada pour l’obtention du visa.

« On s’est inscrit sur une liste. Ils ont pris mon numéro et avaient dit qu’ils allaient m’appeler mais je n’ai reçu aucun appel. Cela fait deux ans qu’on fait le va-et-vient » poursuit Jamal.

En ce moment, 87 Syriens sont sous mandat du Haut-commissariat pour les Réfugiés des Nations-Unies (HCR) à Bamako, selon une porte-parole de cet organisme. Parmi ceux-ci, 24 sont des réfugiés reconnus tandis que 63 ont demandé l’asile au Mali.

Depuis trois mois, un millier de réfugiés syriens sont passés par le nord du Mali, notamment In-Khalil, pour atteindre l’Algérie.

PARTAGER