Mali – Kayes : au moins dix citernes de 50 000 litres de carburant échappent par mois au contrôle douanier

©Sahelien.com

Au Mali, le Bureau du vérificateur général (BVG ) a remis, mercredi, son rapport au président de la République Ibrahim Boubacar Keïta. Le rapport fait ressortir plus de 70 milliards de manque à gagner pour l’État. Le vérificateur a pointé du doigt des « défaillances » notamment sur le contrôle des importations des produits pétroliers sur l’axe Dakar-Bamako. « Au moins dix citernes de 50 000 litres » échappent chaque mois au contrôle douanier. 

Parmi les « manquements graves », selon le vérificateur général, l’exercice irrégulier de la profession de commissionnaire en douane et des contrôles essentiels défaillants lors des opérations de transit ainsi que la non-application de sanctions prévues en cas de délit douanier.

« Ces défaillances font que, sur ce trajet, au moins une citerne d’une capacité de 50.000 litres de super carburant échappe au contrôle, tous les trois (3) jours, soit au moins 10 citernes de cette même capacité par mois », note-t-il.

Une remarque que le BVG appuie par, selon lui, « la découverte », en mai 2015, d’une cinquantaine de citernes « frauduleusement entrées sur le territoire malien en la présence constante et contradictoire des vérificateurs du BVG et des éléments du bureau du contrôle interne de la direction générale des Douanes.

Sahelien.com
PARTAGER