Mali : le détachement des bérets rouges reprend ses positions à Tessit

Le président de la République passant en revue les troupes lors d'une cérémonie officielle

Le détachement du régiment des commandos parachutistes est de retour à son poste de Tessit (région de Gao) après l’avoir avait abandonné, a indiqué l’armée malienne sur son site.

Les bérets rouges avaient quitté leur poste pour réclamer plus d’équipements afin de faire face aux groupes terroristes, selon des sources sécuritaires. « Tout est entré dans l’ordre à Tessit. Le malentendu étant consommé, ces hommes ont regretté leur acte tout en exprimant leur désolation et indignation pour cet acte qu’ils n’avaient pas mesuré à juste titre », a expliqué l’armée malienne ce mercredi.

Et de préciser que ces militaires « voulaient tout simplement avoir une satisfaction rapide à leur demande afin de faire face à l’ennemi avec détermination en continuant leur offensive ».

La dernière attaque dans la localité remonte au 20 février dernier et a fait huit blessés dans les rangs des forces armées maliennes.

La Direction de l’information et des relations publiques des armées ajoute, par ailleurs, que les bérets rouges « ont été renforcés par un dispositif à hauteur de mission » et se disent prêts à « répondre avec dévouement, toute recommandation de la hiérarchie pour la protection de la population et la défense du territoire ».

Augustin K. Fodou
PARTAGER