Mali : L’opposition proteste contre la nouvelle loi électorale

Après la marche du 21 mai dernier contre la mauvaise gouvernance, l’opposition a une nouvelle fois réuni des milliers de Maliens, ce samedi 1er octobre à Bamako.

De la place de la liberté à la Bourse du travail en passant par le monument de l’indépendance, les manifestants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir en place.

Selon Bakary Doumbia, député de l’opposition, la marche a pour but de dénoncer les insuffisances et les dysfonctionnements au sein du pouvoir en place.

« La loi électorale aujourd’hui, c’est la catastrophe. Il y a l’ancien texte de 2015. Il y a un nouveau texte qui a été voté et cette loi n’a pas été promulguée par le président de la République. Ça fait que nous sommes en face d’ambigüité totale », a-t-il indiqué.

Pour le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé, il faut nécessairement des concertations nationales pour que le Mali retrouve son chemin.
« Depuis trois ans, rien ne va dans ce pays, depuis trois ans nous piétinons », a-t-il lancé.

Autre point dénoncé par l’opposition au cours de cette marche, la censure sur les médias publics notamment l’ORTM.

PARTAGER