Mali : ouverture d’une enquête après la diffusion d’une vidéo « à caractère pornographique portant atteinte à un membre du gouvernement »

Bamako

Après la diffusion d’une vidéo à caractère pornographique à laquelle le nom d’un membre du gouvernement est associé, la brigade des mœurs a annoncé l’ouverture d’une enquête.

La police nationale a réagi par voie de communiqué après la diffusion d’une vidéo à caractère pornographique sur les réseaux sociaux, quelques jours après le scandale de celle du viol collectif dont les présumés coupables ont comparu la semaine dernière. Dans cette vidéo, on voit un homme qui serait Maouloud Ben Kattra, l’actuel ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle.

Hier, certaines associations ont appelé à la démission du ministre pour, disent-elles, « la sérénité de l’action publique ». « On ne cherche pas à établir une quelconque culpabilité du Ministre Ben Katra par ailleurs, nous lui demandons de démissionner du gouvernement », a écrit dans un communiqué le collectif Bi-Ton, qui rassemble des associations de jeunes chômeurs. « Il sera très difficile pour les Maliens qu’un ministre qui fasse l’objet de telles accusations soit maintenu au gouvernement. », enfonce le collectif dans son communiqué.

Dans son communiqué, la Brigade chargée de la protection et des mœurs et de l’enfance a fait savoir que la police nationale a ouvert une enquête. Selon la commissaire principale, Marie Jeanne Sangaré, « les premiers éléments de constations orientent les enquêteurs vers un montage grotesque des images par substitution. » La brigade des mœurs a rappelé qu’au Mali, « la diffusion d’images obscènes offensant la morale publique est un délit prévu et puni par la loi pénale ».

Sahelien.com
PARTAGER