Mali : pourquoi Ras Bath a choisi la louche comme emblème

L’activiste Youssouf Mohamed Bathily alias « Ras Bath » et ses camarades ont lancé, ce lundi 10 décembre, un nouveau concept dénommé « Galama », à l’occasion de la journée internationale des droits de l’homme.

Quatre organisations de la société civile se sont réunies à Bamako pour lancer « Galama ». « C’est une louche africaine qui sert à boire de la soupe, tout ce qui est buvable et bénéfique pour l’homme. Lorsqu’on dit à quelqu’un d’aller prendre la louche, il pense tout de suite à quelque chose qui va soulager et faire du bien à son corps, à sa santé. Et quand il vient avec l’assiette et la louche, et trouve qu’il n’y a rien à manger, c’est une double déception. D’abord, on lui donne espoir et ensuite il ne trouve pas de quoi satisfaire ce à quoi il espérait », explique l’activiste Ras Bath.

Avec ce concept, le mouvement entend dénoncer toute forme de privation de droits au Mali.

Sory Kondo

PARTAGER