Mali – Tombouctou : plusieurs morts dans une attaque contre l’armée

Forces armées Maliennes - Image d'illustration

Des hommes armés ont attaqué, samedi 17 juin tôt le matin, un détachement de l’armée malienne à Bintagoungou, localité située à environ 40km du cercle de Goundam, dans la région de Tombouctou.

Selon une source sécuritaire locale jointe par Sahelien.com, le bilan « est très lourd » sans vouloir en dire plus. Ajoutant qu’il y aurait eu également des « otages ou disparus » en plus du matériel militaire qui a été emporté.

À Bamako, un responsable au ministère de la défense a confirmé l’attaque indiquant qu’il y a eu au moins « trois morts et huit blessés. » « C’est un bilan que je dois encore confirmer », insiste-t-il.

Au Mali, les attaques contre les forces armées maliennes et internationales se multiplient. Malgré la signature d’un accord de paix en 2015 après l’intervention française pour déloger les extrémistes du nord du pays, de nombreux groupes armés et terroristes sont plus que jamais actifs.

Jeudi, dans un nouveau rapport, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, indique que l’armée nationale a subi 105 attaques depuis juin 2016. Pendant cette période 131 militaires ont été tués et 176 autres blessés, selon M. Guterres.

Aboubacar Dicko
PARTAGER