Mali : un officier du MSA tué à Ménaka

L'officier Adim Ag Albachar tué à Ménaka

Des combattants du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) ont été la cible d’une attaque dans la matinée du dimanche 15 octobre à Ménaka au nord du Mali.

Selon le Mouvement, des individus armés ont « lâchement assassiné Adim Ag Albachar officier du MSA ainsi que deux de ses compagnons dans la localité d’Agawayghaway commune centrale de Menaka ».

Ce haut gradé du MSA était membre des patrouilles conjointes lancées en avril dernier à Ménaka pour sécuriser la région. « Tous les Ménakois sont fatigués. C’est pour cela que nous avons décidé de nous organiser tous ensemble pour rétablir la sécurité chez nous », avait-t-il déclaré à Sahelien.com.

La patrouille réunissait les Forces armées maliennes, le MSA, le Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia). Ce dernier a perdu du terrain face à la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) à l’issue des affrontements meurtriers dans la région de Kidal. Le 28 juillet dernier, la CMA est entrée dans la ville de Ménaka sans résistance.

Dans la région, l’insécurité a augmenté ces dernières semaines. Les civils, les éléments du MSA et les Forces armées maliennes sont pris pour cible par des individus armés.

Augustin K. Fodou

PARTAGER