Niger : à Tabareybarey, les réfugiés maliens réclament la mise en place d’un bureau de vote

Certains réfugiés ne pourront pas voter dans leur pays d’accueil, ce dimanche 29 juillet. Ils seront obligés d’aller au Mali.

« Nous avons demandé qu’on créé un bureau de vote au camp, car ceux qui possèdent leurs cartes d’électeur comme moi ne pourront pas voter sur place. Nous ne sommes pas contents d’effectuer un déplacement au Mali juste pour le vote », indique Awittane Ag Bilal, un réfugié malien rencontré au camp.

Assaguide Abdoul Madel se trouve également dans le même situation. « Je vote à Tina-Hama, si je trouve les moyens, je rentre au Mali pour voter « , déclare-t-il.

Certains se disent oubliés par les autorités et dénoncent l’absence de ceux qui sont en charge de l’organisation de l’élection présidentielle.

Le camp de Tabareybarey dans la région de Tillaberi, comptait plus de dix mille réfugiés, actuellement environ six mille y vivent encore.

Omar H. Saley Sory Kondo Augustin K. Fodou

 

 

PARTAGER