Niger : Le site aurifère du Djado sera temporairement fermé

Situé dans l’extrême nord du Niger, le site aurifère de Djado sera vidé de ses milliers d’orpailleurs dans quelques jours.

Selon le préfet du département de Bilma, interrogé par le correspondant de sahelien.com à Agadez, « le site sera fermé à la fin de ce mois de février, précisément le 28 ».

Pourquoi une telle décision ? Le Préfet évoque une « réorganisation du site ». Le premier responsable de ce département qui compte plusieurs autres sites aurifères, ajoute que « cette fermeture est temporaire ».

Cette décision a créé un malaise perceptible sur le site où travaillent plusieurs milliers d’orpailleurs.

Selon une source contactée par sahelien.com, les orpailleurs mécontents de cette décision ont organisé un meeting de protestation sur le site du Djado.

Aux dernières nouvelles, les élus de la commune du Djado et certains leaders d’opinion ont adressé une lettre pour demander aux autorités de surseoir à cette fermeture.

Découvert en 2014, le gisement d’or de Djado, situé à 700 km au nord d’Agadez, ne cesse d’attirer du monde bien que l’Etat nigérien ait interdit, un moment, l’accès au site.

Au péril de leurs vies, ces chercheurs d’or s’entassent dans des camions pour plusieurs jours de voyages. Ils viennent des villes voisines, mais aussi des pays limitrophes.

En 2014, près de 10 000 orpailleurs avaient été recensés sur le site, par le gouvernement.

PARTAGER