FR | EN

Français | English

vendredi, 03 décembre, 2021

|

29.2 C
Bamako
32.2 C
Niamey
32.1 C
Ouagadougou

|

20:18

GMT

Législatives/Bamako: «Pas de panique, je porte les gants, je porte le masque…» dixit un électeur

Au Mali, les élections législatives se tiennent, ce dimanche 29 mars malgré des cas de la maladie à coronavirus (Covid-19). Ce jour, il a été enregistré deux nouveaux cas portant à 20, le nombre de cas confirmés.

« La priorité est de voter d’abord, en tant que citoyen, on doit accomplir son devoir. Le virus ne nous panique pas, tout le monde doit mourir un jour. Je n’ai pas peur du virus. On a pris les mesures déjà, je porte les gans, je porte le masque. Je crois que c’est largement suffisant pour moi. Il faut respecter les mesures barrières prises par le gouvernement », a déclaré un électeur rencontré au centre de Baco-Djicoroni.

Le Mali compte à ce jour 20 cas déclarés, ainsi qu’un mort. « Les 2 (nouveaux, ndlr) cas sont des Communes III et V du district de Bamako. Il est à préciser qu’à ce jour, aucun des malades atteints de COVID-19, pris en charge par nos structures de santé, n’est décédé. Cependant, nous avons enregistré au CSREF de la Commune VI du district de Bamako, un cas de décès constaté à l’arrivée le jeudi 26 mars 2020. II s’agit d’un homme de 71 ans qui, après un séjour médical en Europe, est rentré au Mali. A la réception du corps au CSREF, les signes décrits par les parents lors de I’ interrogatoire renvoyaient à la maladie à COVID-19. Ainsi, le prélèvement post-mortum effectué par les agents de santé s’est révélé positif au COVID-19 au laboratoire le 28 mars 2020 », a indiqué un communiqué du ministère de la santé.

Sory Kondo