FR | EN

Français | English

samedi, 24 septembre, 2022

|

28.2 C
Bamako
32.2 C
Niamey
27.1 C
Ouagadougou

|

23:48

GMT

Mali : le récap de la semaine

Retrouvez ci-après, quelques faits qui ont marqué l’actualité de la semaine du 15 au 19 août 2022 au Mali.

• Le Mali saisit le Conseil de sécurité des Nations unies suite aux « violations répétitives et fréquentes » de son espace aérien par les forces françaises. « Le gouvernement du Mali dispose de plusieurs éléments de preuve que ces violations flagrantes de l’espace aérien malien ont servi à la France pour collecter des renseignements au profit des groupes terroristes opérant dans le Sahel et pour leur larguer des armes et des munitions », peut-on lire dans la lettre adressée par le chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop, à la présidence en exercice du Conseil de sécurité de l’ONU. Sur sa page Facebook, l’ambassade de France au Mali a réagi en ces termes : « La France n’a évidemment jamais soutenu, directement ou indirectement ces groupes terroristes, qui demeurent ses ennemis désignés sur l’ensemble de la planète. »

• Barkhane. « Le 15 août, le dernier détachement de la force Barkhane présent sur le sol malien a franchi la frontière entre le Mali et le Niger. Il provenait de la plateforme opérationnelle désert de Gao, transférée aux Forces armées maliennes », indique un communiqué de l’état-major des armées françaises.

• Les 49 soldats ivoiriens arrêtés le 10 juillet dernier à leur arrivée à l’aéroport de Bamako sont accusés « d’association de malfaiteurs, d’attentat et complot contre le gouvernement, d’atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat, de détention, port et transport d’armes de guerre et de complicité de ces crimes », selon un communiqué du procureur de la République.

• Les relèves des troupes de la mission onusienne au Mali ont repris. La première a eu lieu le lundi 15 août 2022, a annoncé la MINUSMA.

• Le chef de l’État sénégalais et président en exercice de l’Union africaine Macky Sall était à Bamako, lundi 15 août, dans le cadre d’une « visite d’amitié et de travail. » Il a été accueilli par le président de la transition, le colonel Assimi Goïta.

• Au Mali, il est désormais interdit l’importation, la distribution, la vente et l’usage de la chicha (narguilé), selon un arrêté interministériel, en date du 15 août 2022.

• Bac 2022 au Mali : taux de réussite à 20,38%, en baisse de 18,78 points par rapport à 2021.

18 août 2020-18 août 2022 : Il y a deux ans, l’ex-président Ibrahim Boubacar Keita était renversé par des militaires après plusieurs mois de crise politique.