FR | EN

Français | English

dimanche, 04 décembre, 2022

|

21.2 C
Bamako
25.2 C
Niamey
25.1 C
Ouagadougou

|

07:44

GMT

Mali: le récap de la semaine

Retrouvez ci-après, quelques faits marquants de la semaine du 21 au 26 février 2022.

Dix-huit otages maliens libérés. Ils ont été reçus, vendredi soir, par les autorités de la transition.

Fin de la visite du médiateur de la CEDEAO. Selon le communiqué final, “les discussions ont eu lieu dans le contexte des consultations au niveau technique sur un calendrier électoral acceptable, tenues la semaine dernière à Bamako.”

Amélioration de la situation sécuritaire. C’est le constat fait par Alioune Tine, Expert indépendant de l’ONU sur la situation des droits de l’Homme, à l’issue de sa visite officielle au Mali. Par ailleurs, il s’est dit “très préoccupé par le rétrécissement de l’espace civique, notamment du rôle des médias, et de l’opposition politique.” 

Le Mali saisit la Cour de justice de l’UEMOA pour demander la suspension et l’annulation des sanctions.

Deux policiers tués à Tombouctou.

Adoption du projet de loi portant révision de la Charte de la Transition. Elle a été adoptée à l’unanimité des 120 votants, lundi 21 février 2022. Selon la nouvelle Charte, les membres du Conseil national de transition passent de 121 à 147, le poste de vice-président est supprimé, le président de transition, ne pourra pas se présenter aux prochaines élections, l’amnistie pour les auteurs des deux derniers coups d’État…. Mais pas encore de délai précis pour la fin de la transition.

Début des mouvements logistiques de ré-articulation de la force Barkhane. Suite aux annonces du président Emmanuel Macron, “la force Barkhane a initié les premières missions logistiques relatives à sa ré-articulation hors du territoire malien“, indique l’armée française.