FR | EN

Français | English

mardi, 06 décembre, 2022

|

28.2 C
Bamako
29.2 C
Niamey
29.1 C
Ouagadougou

|

23:43

GMT

Mali: les pourparlers reprennent ce lundi

Initialement prévue pour prendre fin, dimanche avec une rencontre avec les ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU, la médiation de la Cédéao dirigée par Goodluck Jonathan poursuivra les négociations avec la junte militaire, ce lundi 24 août, après une journée entière de tractations au ministère de la Défense.

Pas d’accord complet pour le moment entre la délégation de la Cédéao et la junte, à l’issue de la réunion qui a pris fin 21 heures passées. C’est ce qu’on peut retenir de cette deuxième journée d’intenses échanges sur la crise sociopolitique et les conditions de rétablissement de l’ordre constitutionnel dans le pays.

A sa sortie après la dernière séance de cette longue journée de pourparlers avec les membres du Comité national pour le salut public (CNSP) présidé par le colonel Assimi Goita qui était présent, le médiateur s’est montré réservé. « Nous voulons tous que ce pays aille de l’avant, aussi bien la CEDEAO que les nouvelles autorités militaires, nous voulons que ce pays avance. Nous avons pu nous entendre sur certains points, mais, pas encore sur l’ensemble des discussions… », a-t-il indiqué avant qu’un autre membre de la délégation nous informe de la poursuite des discussions ce lundi.

Les tractations vont se poursuivre

Pour leur part, les militaires ont affirmé que les discussions se passent bien à l’image de cette déclaration du porte-parole du CNSP, le colonel-major Ismaël Wagué à sa sortie de la salle. « Les discussions continuent, on a eu des compromis sur certains aspects mais les discussions continuent », a-t-il lancé.

De sources proches des deux parties, la durée de la transition ainsi que le sort du président déchu IBK et de ses proches collaborateurs ont également été discutés.

Les conclusions de cette mission de médiation seront appréciées au cours de la prochaine rencontre des chefs d’état de la CEDEAO.

Sory Ibrahim Maïga