FR | EN

Français | English

dimanche, 25 février, 2024

|

19.2 C
Bamako
28.2 C
Niamey
25.2 C
Ouagadougou

|

02:39

GMT

Récap’ Sahel : la sélection des infos de la semaine

● Au Mali, le ministre des mines, de l’énergie et de l’eau a remis, mercredi 31 mai 2023, sa démission au premier ministre. Dans sa lettre, il explique avoir été confronté à des difficultés dans la mise en œuvre des différents chantiers de son département. Selon un décret en date du 2 juin, c’est le ministre de l’économie et des finances qui assure également les fonctions de ministre des mines et de l’énergie.

● Le transport ferroviaire de voyageurs entre Kayes et Bamako a repris, ce vendredi 9 juin. La locomotive a pris le départ à 08 heures, à Kayes à destination de Bamako avec des arrêts prévus dans toutes les gares, indique le ministère des transports.

● Une patrouille des casques bleus a essuyé des tirs après avoir heurté une mine, près de Ber, dans la région de Tombouctou, ce vendredi 9 juin. Selon la Mission onusienne au Mali, un  casque bleu a été tué et huit autres grièvement blessés.

● Au Burkina Faso, les contributions à l’effort de guerre pour le compte du Fonds de soutien patriotique  sont passées de sept (7) à plus de vingt (20) milliards de F CFA en trois mois, soit une augmentation de 164%. L’annonce a été faite, en début de semaine, lors de la deuxième session du Conseil d’orientation du Fonds de soutien patriotique.

● En conseil des ministres, mercredi, le gouvernement de la transition burkinabé, a adopté un projet de décret portant règlementation générale de l’utilisation des véhicules de l’Etat. « Désormais, il sera affecté à chaque ministre et président d’institution, un seul véhicule », a annoncé ministre en charge des finances. En plus d’un logiciel de gestion du parc automobile, il est prévu un système de géoloca…

● Suite à la fermeture de deux journaux d’investigation au Burkina Faso et au Niger par les services d’impôts, la Cellule Norbert Zongo pour le journalisme d’investigation en Afrique de l’Ouest, a dénoncé, mercredi, une « situation déplorable » et une entrave au journalisme d’investigation.

● Le 4 juin dernier, les communautés du département de Ouallam, dans la région de Tillabéri, au sud-ouest du Niger, ont signé un accord de paix, dans la localité de Tondikiwindi. Facilité par le Centre pour le dialogue humanitaire, l’accord de paix de Ouallam s’inscrit dans la même ligne que celui signé entre les communautés de Banibangou le 21 janvier 2023.