A Kidal, les habitants se mobilisent contre l’insalubrité

Une opération de salubrité a été lancée pour assainir le cadre de vie des populations qui font face aux manques d’infrastructures de collecte des déchets.

L’opération réuni les neuf comités d’assainissement de la ville et va durer deux semaines. Le projet implique les communautés et permet aux ménages les plus vulnérables de pouvoir subvenir à leurs besoins à travers ces emplois à court terme. « La question de l’insalubrité nous préoccupe tous, et chaque jour, elle devient compliquée », indique Fatma Wallet, une habitante de Kidal.

Le suivi des travaux se fait à plusieurs niveaux, selon le président de la commission de gestion de la ville de Kidal. « On a franchi un pas important en ce qui concerne la question de l’insalubrité en partenariat avec la Coopération luxembourgeoise qui nous a offert des matériels pour l’assainissement de la ville. Nous avons aussi décidé à notre niveau de faire un suivi de ces activités afin qu’elles soient bien exécutées, en choisissant les chefs de quartiers comme étant les superviseurs directs des travaux d’assainissement. Nous aussi, nous surveillons les chefs de quartiers afin de mettre la pression pour endiguer ce phénomène », affirme Oufene Ag Mohamed, président de ladite commission.

Après la collecte des déchets, leur traitement est l’autre défi à relever, selon le comité de gestion de la ville.

Abdrahmane Ag Mohamed Ali Sory Kondo Augustin K. Fodou

PARTAGER