Grâce Dié : la charité à fleur de peau

Cadre de l'administration ivoirienne, Dié Hanna Grâce est passionnée par les œuvres caritatives

Malgré ses responsabilités politiques et dans l’administration, elle trouve invariablement du temps pour les actions sociales. Mère d’un enfant, la trentaine, l’air jovial, Dié Hanna Grâce est enthousiasmée par ce qu’elle fait. Titulaire d’un Diplôme d’études approfondies en droit privé fondamental et d’un Master en ressources humaines, elle est particulièrement engagée dans l’assistance aux personnes en détresse.

En septembre 2017, des pluies diluviennes s’abattent sur l’ouest de la Côte d’Ivoire. Les inondations entrainent beaucoup de dégâts : l’eau envahie plusieurs maisons. De façon spontanée, elle lance une collecte de fonds via Facebook afin d’aider les populations sinistrées des villes de Guiglo et Bangolo. En 10 jours, 1 500 000 francs Cfa (plus de 2 000 euros) sont mobilisés. Ce qui a permis d’apporter assistance en vivres et non-vivres aux victimes : riz, vêtements, médicaments et autres besoins de premières nécessités sont offerts aux habitants. *Lire la suite sur Eburnie Today

LIRE AUSSI :

Eyitayo Ogbon: la Béninoise qui défie Coca-Cola avec du Cajou

Roumanatou Hama : « L’infirmité ne sera plus un frein pour moi »

Berthe Ngo Boumje, une marmite d’expérience au service des gourmets

Lydie Malingumu, du barreau au stylisme

*Cet article est publié dans le cadre du projet NAILA (Nouveaux acteurs de l’information en ligne en Afrique). Il s’agit d’un projet de CFI comprenant 11 médias africains dont Sahelien.com
PARTAGER