Manuscrits anciens : une formation universitaire lancée à Tombouctou

Les activités académiques de l’Institut des hautes études et de recherches islamiques Ahmed Baba ont été lancées le 23 octobre dernier à Tombouctou.

Selon Abdoulaye Cissé, secrétaire général de l’Institut, il y a pour le moment, trois filières de formation que sont : la codicologie, la numérisation et la conservation physique des manuscrits. Une vingtaine d’étudiants se sont déjà inscrits et attendent le démarrage des cours.

Lire aussi : les manuscrits de Tombouctou retrouvent une nouvelle vie à Bamako

Sory Kondo, Sidi Yahiya Wangara

PARTAGER