Niger : Au moins trois civils tués à Bosso

Au Niger, la localité de Wor dans la commune de Bosso a été la cible d’une attaque le week-end dernier.

Selon un habitant joint par sahelien.com, les assaillants ont tué au moins trois civils et incendié plusieurs maisons. Il ajoute qu’il y a un problème de réseau actuellement à Bosso, ce qui empêche toute communication.

La situation sécuritaire est calme dans la ville de Diffa mais incertaine dans les villages éloignés affectant les services sociaux de base.

Depuis les premières attaques de Boko Haram, dans la région de Difffa en février 2015, les acteurs humanitaires ont enregistré la fermeture de 151 écoles primaires privant plus de 12 000 enfants d’éducation.

Fin septembre dernier, la Direction régionale de l’état civil (DREC) estimait à 302.387, le nombre de personnes déplacées internes, réfugiés et retournés.

PARTAGER