Niger : L’opposition annonce son retour au Parlement

L’opposition nigérienne invite ses élus à rejoindre le parlement. L’annonce a été faite dimanche après-midi au cours d’une déclaration des membres de la Coalition de l’opposition pour l’alternance (COPA 2016), deux semaines après l’installation du gouvernement issu des élections du 20 mars dernier.

A travers sa déclaration, la COPA a mis fin au boycott des institutions issues des dernières élections. Elle annonce qu’elle ne reconnaît pas la victoire de Mahamadou Issoufou à la présidentielle.

« Dans le souci de limiter les dégâts d’une gouvernance chaotique et malgré le détournement des suffrages des électeurs, la COPA décide de mettre fin à la suspension de la participation de ses représentants à l’Assemblée nationale, à la Commission électorale nationale indépendante et ses démembrements. Nous allons participer aux élections locales », a indiqué Ousseini Salatou, porte-parole de la coalition.

Au lendemain de la réélection du président Mahamadou Issoufou, l’opposition avait «réaffirmé son rejet des résultats » et avait indiqué qu’elle revendiquera à partir du 1er avril, « la légalité républicaine au nom de la souveraineté populaire ».

PARTAGER