Niger: Première séance de la nouvelle Assemblée sans opposition

La nouvelle Assemblée, élue à l’issue du scrutin du 21 février dernier, a été installée jeudi 24 mars à Niamey.

L’opposition qui compte une cinquantaine de députés sur les 171, ne reconnaît pas les résultats du second tour de la présidentielle. Elle a décidé de boycotter la séance inaugurale.

Le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS, au pouvoir), dit ne pas être surpris de leur absence. «Ils sont des habitués, alors que Issoufou Mahamadou est en train de tendre la main à l’opposition afin d’apaiser la tension politique », a indiqué Mohamed Bazoum dans son intervention.

Ce vendredi, Ousseini Tinni, député du PNDS a été désigné président de l’Assemblée nationale du Niger. Il va prêter serment en début de semaine prochaine.

Sur les 171 députés dont 25 femmes, le parti au pouvoir compte 75 députés. Le Moden Fa Lumana de l’opposant Hama Amadou a 25 sièges et le MNSD de Seini Oumarou, 20 sièges.
Au total, la majorité présidentielle compte 118 sièges et l’opposition en a 53.

PARTAGER